Commission du français langue maternelle

Objectifs Commission du français langue maternelle

Quels sont nos objectifs ? Dans un premier temps un travail a été mené afin de répertorier des associations qui n’auraient pas été adhérentes à la FIPF ou qui, au sein de la FIPF, auraient pu ou dû être regroupées au sein de la CFLM. Les sept associations qui la composent actuellement se sont donné des temps de rencontre et de travail afin de développer les échanges et d’élaborer un projet. Depuis quelques mois, nous travaillons sur l’orthographe, pour diffuser les rectifications orthographiques de 1990 et mettre en place une réflexion sur les possibles évolutions de l’orthographe afin d’en faciliter l’accès et la maitrise au plus grand nombre d’élèves.

La CFLM a adopté (à l’exception d’une association) la déclaration suivante pour l’application de l’orthographe rectifiée :

"Partant du constat unanime qu’il est difficile d’enseigner l’orthographe française, nous considérons que cette difficulté vient, entre autres, d’une trop grande difficulté de l’orthographe elle-même.

Pour en faciliter l’enseignement, différents axes peuvent être envisagés, dont certains immédiatement opérationnels :

La didactique de l’orthographe, dans ses dimensions grammaticale et lexicale ;

La transformation par étapes d’un système compliqué qui ne peut changer que progressivement.

Dans une première étape, nous optons pour l’application et l’enseignement des rectifications orthographiques de 1990 acceptées par l’Académie Française, même si elles sont minimales et laissent largement ouverte une réflexion sur des améliorations possibles dans d’autres zones de l’orthographe. "